Un parisien jouait jusqu’à 100 000 euros par jour au PMU

Publié le 12 août 2019

Ce joueur était donc capable de jouer la somme de 100 000 euros par jour sur des courses hippiques. Il représentait 95% du chiffre d’affaires d’un buraliste parisien, jusqu’à ce que le PMU ne l’incite à jouer sur des plateformes en ligne, évitant ainsi la commission que touche le buraliste sur chaque somme misée.

Selon le Parisien, une affaire serait en cours car le buraliste a décidé de poursuivre PMU en justice face à ses pertes de gains énormes. L’avocat de celui-ci reconnaît que l’entreprise a tendance à “soumettre des règles strictes dont elle s’affranchit sans scrupules”. Affaire à suivre…


En cours de diffusion

Titre

Artiste