Un gendarme se suicide dans la caserne de Sathonay-Camp

Publié le 13 octobre 2019

Un gendarme mobile de la caserne de Sathonay-Camp a mis fin à ses jours dans la journée de samedi. Selon Le Progrès, le fonctionnaire a laissé une lettre dans l’enceinte du pôle régional de gendarmerie pour expliquer son geste.

L’homme s’est donné la mort avec son arme de service. Il s’agirait du 13e suicide d’un gendarme français au cours de l’année 2019.


En cours de diffusion

Titre

Artiste