Réforme de l’école : le gouvernement présente son programme

Publié le 11 février 2019

Ce lundi, le gouvernement présente son programme de réforme scolaire. Dans celui-ci, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education, veut abaisser l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans. La France aurait alors l’âge d’instruction obligatoire le plus avancé en Europe.

Une décision qui est jugée inutile par Les Républicains qui expliquent que le grande majorité des enfants de cet âge sont déjà scolarisés. Cette réforme imposerait aux collectivités de financer les maternelles privées sous contrat, sous compensation de l’Etat.

Autre point de la réforme : les missions d’enseignement qui seront confiées aux pions. Le texte de loi de Jean-Michel Blanquer prévoit que les assistants d’éducation, à partir de leur deuxième année de licence, préparant le concours d’enseignant, puissent enseigner à certaines occasions. Une réforme critiquée par les syndicats d’enseignants, qui craignent que les pions ne deviennent des remplaçants aux professeurs absents.

La réforme prévoit aussi la création d’un Conseil d’évaluation de l’école (CEE) qui permettra l’auto-évaluation des établissements. Pour les syndicats, c’est une nouvelle manière d’inspecter les enseignants.

Une thématique est néanmoins absente du texte du Ministre. En effet, le gouvernement a à nouveau repoussé son plan contre les violences scolaires.

Autres points du programme : la refonte de la formation des profs, la création de nouvelles écoles internationales, l’extension du champ des expérimentations pédagogiques ou encore l’habilitation pour le gouvernement à refondre par ordonnances l’organisation des académies métropolitaines.


En cours de diffusion

Titre

Artiste