Bourg-OL : Un piège trop gros pour tomber dedans?

Publié le 3 janvier 2020

L’OL débute 2020 par un court déplacement à Bourg-Peronnas (N) ce samedi (20h55) en 32ème de finale de la coupe de France. Tout ce qu’il faut savoir avant ce match, c’est ici.

Le contexte :
La coupure internationale a permis d’apaiser un peu les tensions et de régénérer autant le physique que le mental des joueurs. Mais elle n’a pas fait oublier la calamiteuse première partie de saison. Pour repartir du bon pied, l’OL n’a pas le droit de se tromper, ni ce samedi en coupe de France à Bourg-Peronnas, ni mercredi en coupe de la Ligue devant Brest.
Pour ce premier match de l’année, Rudi Garcia déplore toujours les absences sur blessures de Léo Dubois et Youssouf Koné alors que Bertrand Traoré est suspendu. Dans un stade Verchère qui sera plein comme un œuf, avec une vraie atmosphère de coupe, l’OL devra éviter de tomber dans le piège tendu par son voisin bressan, qui évolue deux division en-dessous.

L’adversaire :
Depuis l‘été dernier, Bourg-Peronnas est entraîné par Karim Mokkedem, l’ancien coach mythique de l’AS Lyon-Duchère dont le nom avait d’ailleurs circulé à l’intersaison pour prendre en main la réserve de l’OL. Actuellement 8ème de son championnat à six longueurs du podium, le FBBP01 affiche un bilan équilibré : 7 victoires, 5 nuls, 5 défaites, 23 buts marqués, 21 encaissés. Attention à Marcellin Junior Annani, auteur de 9 buts depuis le début du championnat National.

Les déclarations :

Rudi Garcia (ent. OL) : ‘’Un 32ème de finale de la coupe de France, c’est la magie de la coupe. J’ai été de l’autre côté, j’ai fait partie des clubs amateurs, je sais ce qu’un tel match peut représenter. C’est une belle fête. (…) On sait que ce sera un vrai 32ème de finale de coupe de France.’’

Karim Mokkedem (ent. Bourg-Peronnas) : ‘’Certains garçons sont passés par Lyon, d’autres auraient sans doute aimé y passer, ce sera une motivation supplémentaire pour eux. C’est un vrai match de gala pour les bressans, presque un match de rêve. Bien sûr que pour un lyonnais comme moi, jouer contre l’OL c’est sympa. C’est la première fois que ça m’arrive avec l’équipe première. Cette rencontre nous permettra aussi de nous jauger par rapport à une équipe de Ligue 1. Je le vis simplement, j’essaie d’être le plus distant et détaché possible. Dans ma préparation de match, il n’y a pas grand-chose qui change. On garde le même cadre, même préparation aussi. Je ne me cache pas du fait qu’on ne va pas changer notre philosophie de jeu. Il faudra jouer au football.’’

Le joueur à suivre :
Martin Terrier
doit enfin lancer sa saison 2019-2020. L’attaquant a jusqu’à présent uniquement marqué à Leipzig, en Ligue des Champions et n’est pas à la hauteur des promesses nées de son premier exercice entre Rhône et Saône.

La statistique :
L’OL n’a plus perdu en 32ème de finale de coupe de France depuis 2013
et un revers aux tirs au but à Epinal (3-3, 4 t.a.b à 2), alors 19ème de National. Lors des vingt dernières éditions, Lyon n’a été sorti qu’à deux reprises dès son entrée en lice en coupe de France.

Le tweet :

Julien Huët

Bourg-Peronnas-OL, 32ème de finale de la coupe de France, à vivre ce samedi dès 20H40 en intégralité sans pub sur Tonic Radio. Et rendez-vous juste après le match pour débriefer ensemble avec notre journaliste via un Facebook live !


En cours de diffusion

Titre

Artiste